Suivez nos actualités !

L’association, A Rinascita avait souhaitée inscrire dans son prévisionnel la mise en place d’une vitrine, un site internet. L’association avait mis de côté ce projet car les commerçants estimaient qu’ils sont le lien social, le conseil, la proximité.

Cet outil n’était pas une priorité pour eux, ils étaient dans la dynamisation du centre ville sous forme d’animation. Cependant, la ville a subi des travaux de réhabilitation, la perte de plus de 150 places de Parking, la désertification, la ville piétonne à l’année. L’association souhaitait alors se munir de cet outil pour régler certaines problématiques. Le premier confinement a accélérer la démarche pour apporter une aide aux commerçants.
Leur permettre de poursuivre leur activité en leur apportant une aide concrète et faire un pas vers la digitalisation. L’association, a amélioré son projet après le premier confinement en fonction des besoins et attentes des commerçants.

Si troisième confinement ou autres problématiques se présentent les commerçants pourront exercer et faire évoluer leur entreprise avec cet outil.
Au delà du market place , l’association souhaite faire évoluer ce projet en l’améliorant en le faisant vivre aussi par de la communication, des actions commerciales , des jeux , un mode de livraison , des casiers en périphérie

France 3 Corse en parle !

La presse en parle !

Le projet aurait pu voir le jour il y a quelque temps déjà, « mais le premier confinement a fait accélérer les choses », sourit Sandra Morelli. La présidente de l’association de commerçants A Rinascita, avec l’agence Côté Pub, a donc mis sur pied son projet de marketplace au printemps, repris depuis au niveau régional.